Apprenez à réguler vos émotions

 

 

 Une émotion est une réaction physiologique spontanée déclenchée par une pensée ou une situation donnée. Cette réaction se caractérise par des manifestations telles que la rougeur de peau, une augmentation du rythme cardiaque, des tremblements, un bégaiement etc...

 

Le rôle des émotions est de signaler les événements qui sont signifiants pour l'individu et de motiver les comportements permettant de les gérer.

 

La joie, la peur, la colère, la tristesse sont des émotions primaires, elles sont innées et propres à tous les êtres humains.

 

Ces émotions si elles nous aident à nous adapter à chaque situation de la vie, peuvent avoir de fâcheuses conséquences si elles sont manifestées de manières inadaptées ou si elles ne sont pas exprimées du tout.

 


La joie exprime une satisfaction qui se manifeste par un sentiment de plénitude. Elle est provoquée le plus souvent par un désir satisfait ou en voie de l'être, une réussite ou encore un événement heureux. C'est une composante du bonheur. La joie est un fabuleux vecteur social, elle aide à créer du lien.

 

La joie peut être étouffée et dans ce cas la personne ne parvient plus à se réjouir de ses satisfactions.

 

La peur est ressentie lors de la présence ou dans la perspective d'un danger, d'une menace. Elle permet à l'individu de s'adapter et de survivre dans son environnement.

 

Une peur excessive empêche la prise de décision et pousse au retranchement, à l' évitement de certaines situations.

L'anxiété chronique, les phobies, le stress post-traumatique sont des formes de peurs excessives.

 

La peur si elle est refoulée conduit quant à elle à une confiance excessive en soi et à toutes les imprudences.

"N'aies pas peur !", "Les garçons n'ont jamais peur", "Il faut être fort"... sont autant de croyances limitantes qui ont façonné un tel comportement.

  

La colère traduit une insatisfaction, elle indique aux autres que nous ressentons un manque de respect, une injustice, une trahison, une frustration.

 

Exprimer sa colère sans excès en extériorisant ce qui l'a provoqué permet une relation saine avec soi et les autres.

 

Au contraire, une colère inexprimée ou disproportionnée peut être très lourde de conséquences pour soi et son entourage. Elle peut générer un comportement agressif, irraisonné avec parfois des actes de violences.

 

La tristesse répond à une situation de manque ou de perte. Elle se caractérise par des sentiments de désespoir, de chagrin, d'impuissance et de déception.

 

Une personne dans cet état a besoin d'être écoutée, d'être réconfortée ou de se replier sur soi un temps, lorsqu'il s'agit d'une tristesse provoquée par la perte d'un être cher par exemple.

 

Mais elle peut se transformer en une émotion malsaine, quand elle atteint des niveaux d’intensité très élevés ou se perpétue dans le temps. Les personnes tristes se perçoivent elles-mêmes comme peu intéressantes, se laissent porter par cette émotion qui les amène à abandonner totalement leurs activités et à se replier sur eux mêmes.

Une tristesse profonde peut être le signe d'une dépression.

 

En outre, il existe un trouble de la perception des émotions, l'hyperémotivité qui se caractérise par une réaction excessive et inadaptée face à une simple situation, ce qui est un véritable handicap pour la personne hyperémotive dont la communication avec les autres est rendue très difficile.

 

Afin de vivre plus en accord avec vos valeurs, de construire de meilleures relations, d'atteindre vos objectifs et de retrouver un équilibre, il est essentiel d'accepter ses émotions et de les exprimer de manière appropriée.

 

Quelques séances de coaching vous aideront à vous recentrer, à comprendre le sens de vos émotions, à prendre du recul face à ses pensées, aux situations qui déclenchent des émotions trop fortes pour retrouver un équilibre et prendre possession de toutes vos capacités.

 

C.S.